Elke Soufflier
Praticienne en Psychothérapie IFS
Elke Soufflier
Praticienne en Psychothérapie IFS

COMMENT MES PENSÉES AGISSENT SUR MON CORPS

Garder son calme en toutes circonstances

Pourquoi nos pensées ont un effet sur notre corps?

 

Nous sommes ce que nous pensons.

 

Notre corps réagit aux émotions et nos pensées ont un effet sur notre corps. 

La relation entre notre esprit et notre corps ne fait pas de doute. 

En pensant à votre objectif, vous arriverez à concrétiser celui-ci.

 

Il est important de garder à l'esprit que nos pensées influencent nos hormones, et inversement. 

Chaque pensée a son importance et déclenche une cascade d’hormones qui vont vous booster ou vous plombe. 

 

Notre système nerveux a aussi une origine commune avec d'autres organes comme les cellules épithéliales qui recouvrent les autres organes, peau ou les autres barrières avec l'extérieur (tube digestif, bronches). 

Ajoutons à cela l’influence de notre environnement sur nos pensées et sur notre ADN. 

 

Tous ces systèmes sont donc étroitement liés. 

Comment nos pensées affectent-elles notre corps?

Les philosophes français, Montaigne et Descartes, ont beaucoup écrit sur le sujet des relations de l'esprit et du corps. 

Montaigne, qui pensait que le corps était plus important que l'esprit. 

Descartes insistait sur la domination de l'esprit sur le corps, mais ne voulait pas encourager à ne pas s'en occuper.

Nous savons aujourd'hui que notre corps et l'esprit ne sont ni la même chose ni deux choses totalement séparées et indépendantes. 

 

Ils sont différents, mais ils ne peuvent pas vivre l'un sans l'autre.

Il est intéressant de comprendre les liens qui existent entre les différentes interconnexions car ils influencent nos centres d'intérêt et ce que nous souhaitons accomplir dans la vie.

La capacité à réguler ses émotions est essentielle tant sur le plan personnel que professionnel. Ce qui passe surtout par la régulation émotionnelle, ce sont le stress et les émotions agréables.

 

Le fait d'améliorer votre équilibre émotionnel est essentiel pour gérer votre stress. 

Ce n'est pas uniquement une histoire de discipline mentale. 

Il est important d'apprendre à mieux gérer votre envie de bouger, votre envie de manger, votre envie de dormir ou votre envie de parler.

Trouver un juste équilibre entre émotions positives et négatives est un processus essentiel pour vaincre la dépression, étant donné que le stress et la dépression sont étroitement liés.

 

Bien que la recherche ait démontré depuis les années 1950 que les émotions négatives comme le stress ou la colère ont des effets délétères sur le corps, l'impact psychologique sur les individus est encore sous-estimé.

Or, ces émotions ont tendance à devenir de plus en plus nombreuses et intenses. Selon une étude publiée en 2017, ces émotions négatives ont augmenté de 20% entre 1980 et 2013.

 

On sait maintenant que les émotions négatives, comme le stress ou la colère, peuvent causer des effets nocifs sur notre corps. Il est important de savoir comment faire pour se libérer des émotions négatives.

Depuis quinze ans, on mesure les bienfaits des émotions positives. On note que les émotions positives permettent de réduire notre stress et nos risques d'être malades.

 

Les études ont révélé que les pensées positives ont des effets bénéfiques sur notre santé. Ainsi elles rééquilibrent notre système nerveux parasympathique, améliorent notre immunité, semblent freiner le vieillissement cellulaire, etc.

Les émotions positives permettent d'améliorer votre état de santé tandis que les émotions négatives peuvent le détériorer. Il est important de considérer votre émotion avant de prendre une décision et de considérer quand vous êtes sur le point de vous énerver.

Quels effets psychologiques ont les pensées sur notre corps?

"Lorsque nous commençons à croire que toutes les pensées ont la même importance, nous commettons une erreur." - Descartes

Dans une étude récente, il est arrivé que certains participants puissent avoir un effet positif sur leur sentiment de bien-être en réfléchissant à un événement positif.

Ce sentiment augmentait notamment chez les personnes qui avaient réussi la tâche à laquelle ils pensaient.

Un premier aspect se trouve certainement dans le pouvoir de la rumination d’amplifier la réponse émotionnelle à l’événement. 

Il est important de ne pas laisser le passé nous guider dans notre présent et notre futur. Réfléchir à ces expériences qui n'ont pas été positives est une occasion de les accepter et de ne plus les reproduire. Il est important de les analyser pour comprendre ce qui s'est passé, et les utiliser comme apprentissage et éducation.

Au contraire, si vous vous plaignez, vous vous blâmez vous-même et vous vous sentez impuissant. 

Vous aurez ainsi l'impression que vous avez fait tout ce que vous avez pu et que vous avez épuisé toute votre énergie.

Si vous y réfléchissez, il y a tellement d'autres personnes qui souffrent autant que vous et elles continuent à avancer. Vous n'êtes pas le seul à avoir ce problème.

Pour réaliser ce que vous voulez, il est nécessaire de changer de point de vue et de prendre des décisions. Pensez à votre but, mesurez votre énergie, et agissez.

Quelles pensées provoquent l'état de stress?

Certains individus sont particulièrement vulnérables au stress.

On pense notamment aux personnes qui ont un état de santé mental fragile, des troubles de l'humeur comme la dépression ou des troubles anxieux.

À long terme, le stress peut être un facteur de risque majeur pour la santé mentale et physique.

La mémoire et les images de nos souvenirs négatifs font ressortir des sentiments de douleur et de souffrance.

Il est important d’être conscient des pièges dans lesquels nous pouvons tomber et qui nous causent du stress. 

Pour éliminer le stress et améliorer votre productivité, nous allons étudier les distorsions cognitives les plus courantes. Ces distorsions sont tellement courantes que vous pourriez déjà les reconnaître pour vous-même. Vous verrez que ce n'est pas si difficile que cela.

Il est essentiel de remettre en question nos modes de pensées pour pouvoir les redéfinir. Pour cela, il est important de prendre conscience de leur état actuel et de se demander comment les améliorer.


Distorsions cognitives qui provoquent du stress et de l’anxiété

  • 1. Penser à quelque chose ne veut pas dire que cela soit réel
  • 2. Jugement de valeur sur des suppositions subjectives
  • 3. Toutes les pensées n’ont pas la même importance
  • 4. Pensées menaçantes
  • 5. Se retrouver bloqué dans une style de pensée stressante
  • 6. Généralisation des états de stress

1. Penser à quelque chose ne veut pas dire que cela soit réel

Il est facile de croire que certaines de nos pensées sont réelles uniquement parce qu'elles semblent très fortes, parce qu'elles ont été acceptées par d'autres ou qu'elles ont été répétées à maintes reprises. 

Parfois, ces pensées peuvent être négatives ou destructrices.

Il est important de les remettre en question pour vérifier si elles ont encore du sens ou si elles ne sont que des échos déformés.

Les études récentes ont montré que les pensées ne sont pas toujours représentatives de la réalité. C'est pour cette raison que les études ont été entreprises et que les conclusions qui en résultent sont parfois étonnantes.

De cette façon il se peut que les sentiments comme l’anxiété et l’insécurité soient causés par comment les personnes se voient. Pour cette raison, il est important de ne pas se concentrer uniquement sur les apparences, mais plutôt sur ce que nous valorisons.. 

Ainsi, il est important de ne pas tirer de conclusions hâtives et de supposer que les choses sont vraies sans les avoir vérifiées.


2. Jugement de valeur sur des suppositions subjectives

Si vous pensez que vous n'avez pas de contrôle sur vos pensées, il est possible que vous ayez une pensée déformée.

Les pensées déformées peuvent être une manifestation extérieure plus forte ou plus récente de la dépression ou peuvent démontrer des problèmes importants au niveau des interactions sociales, des réactions émotionnelles, ou des pensées.

Ce type de pensée irrationnelle est causé par les êtres humains qui passent trop de temps à établir des jugements sur les personnes, les évènements et les situations.


3. Toutes les pensées n’ont pas la même importance

Lorsque nous ne prenons pas le temps de distinguer les pensées importantes des pensées qui ne le sont pas, nous commettons une erreur.

Ce sont les pensées importantes qui doivent nous guider et nous guider vers nos objectifs.

Certaines pensées ont plus d'impact que d'autres. Parfois, c'est juste notre opinion personnelle qui se révèle à nous. Mais il y a des pensées qui ont plus d'impact que d'autres. Ainsi, certaines peuvent être importantes et d'autres totalement insignifiantes.

Généralement, nos pensées tournent autour de sujets qui ont de l'importance pour nous. Parfois, nous ne faisons pas la distinction entre les pensées négatives et les pensées positives. Ces pensées peuvent nous influencer et nous mener à un état de stress.


4. Pensées menaçantes

Nous nous inquiétons pour ce que nous ne savons pas. 

Nous nous imaginons le pire scénario possible et nous nous demandons «Comment est-ce que je vais m’en sortir ?» 

Même si cela peut paraître stressant, ce n'est pas parce que vous imaginez une menace que vous ne pouvez pas combattre la situation qui vous inquiète. 

Pour combattre ce type de pensée, il suffit de prendre une pause et de changer de sujet.

Que votre pensée soit réelle ou non, elle a un impact sur votre vie. Certaines pensées ne sont pas réelles mais elles représentent une menace qui n'est pas nécessaire: ce sont les pensées dysfonctionnelles. De plus, elles sont difficiles à contrôler et à gérer. Ainsi, il est important de les identifier, de les réduire et de les éliminer.

Cependant, la personne qui les reçoit à tendance à y croire et se sent menacée et stressée. 

Nous devons faire attention à cette tendance et ne pas céder devant chaque pensée menaçante qui nous vient à l’esprit.


5. Se retrouver bloqué dans une style de pensée stressante

Certaines personnes sont victimes d'une forme particulière de pensée qui a pour propriété de les bloquer dans une dynamique stressante. 

Parfois, notre pensée nous aveugle avec des croyances erronées. Et si nous pensons que les difficultés que nous vivons sont permanentes, ou que ce que nous vivons est le reflet de notre personne, cela peut conduire à un stress énorme.

En réalité, très peu de facteurs de stress durent pour toujours (le stress peut être provoqué par des événements temporaires)


6. Généralisation des états de stress

Si vous vous sentez stressé, vous avez sans doute tendance à penser que ce sentiment va affecter votre vie.

Il est certain que les effets du stress peuvent avoir des conséquences négatives sur votre santé et votre bien-être. Mais si une personne croit que toute sa vie est dépendante du stress, il y a un problème.

Les personnes qui ont tendance à être pessimistes peuvent commettre l'erreur de la sur-généralisation et avoir la conviction que le stress qui touche une de leurs facettes de la vie, se répercute sur tout le reste.

Il est possible de gérer le stress de manière efficace, à travers le contrôle de nos pensées et en ne cédant pas à chaque pensée qui nous vient à l’esprit en relation avec une situation stressante.

Pour gérer son stress, il est primordial de se concentrer sur les éléments positifs et de ne pas s'engager dans une situation qui pourrait augmenter son stress.


Quels sont les effets positifs d'une pensée?

Quand on est victime d'une critique, il est facile de prendre la défense. Mais cela ne concerne que soi. Ce que l'on peut faire est de faire preuve de plus de rigueur et s'améliorer. Il est également possible de faire preuve de reconnaissance pour les qualités de l'autre, et de répondre à ses critiques.

La pensée positive peut être un outil puissant pour vous aider à ne pas enfermer votre attention sur le seul événement qui vient de se produire.

Il s'agit plutôt de se rappeler toutes ces autres fois, où vos actions ont été récompensées.

Il est toujours bon de garder à l'esprit les bons moments pour ne pas se focaliser sur les mauvais. 

Pensez à vos succès, à vos accomplissements, à vos réussites. Cela vous aidera à voir les choses sous un angle différent.

Il est possible de changer de manière de penser et de développer une vision positive de tout ce qu'on vit chaque jour. Les émotions négatives ont tendance à être plus fortes et plus présentes, mais si on apprend à relativiser, on se rendra compte que tout ce qui arrive n'est pas forcément négatif.


Articles similaires

Derniers articles

Catégories

Nos clients témoignent

Laurie

Une très bonne énergie

Thérapeute très à l'écoute, elle transmet une très bonne énergie et aide à y voir plus clair de manière assez rapide. Ses méthodes sont multiples, ce qui est parfait pour s'adapter à chaque situation.

Christine

En totale confiance

ELKE est très calme, à l'écoute. Je me sens totalement en confiance et détendue pour les prochaines séances.

Eleonora

Pour difficultés psychologiques

Elke est vraiment à l'écoute et sais prendre le temps qu'il faut pour nous aider au maximum. Dès les premières séances elle sait nous mettre en confiance et apprends à nous connaître.

Réalisation & référencement Simplébo

Connexion

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'installation et l'utilisation de cookies sur votre poste, notamment à des fins d'analyse d'audience, dans le respect de notre politique de protection de votre vie privée.